Aller au contenu


- - - - -

Le CAS sur Falcon : retour d'expérience


Cet article permet de donner quelques trucs et astuces pour aider le pilote en rôle CAS.
Je conseille de lire avant l'article CAS de Side.

Tenir la wheel :



Utilisation du pilote automatique :


La première chose est, une fois stabilisée à l'altitude donnée par le FAC(A), de brancher le pilote automatique en ALT HOLD (fig 01). Il permet de décharger le pilote du maintient de l'altitude. Du coup, tenir la wheel devient facile car il suffit de mettre un peu d'inclinaison pour tourner autour d'un point.
Pour garder une distance fixe par rapport à ce point, il suffira de modifier l'inclinaison de l'avion.

Utilisation du TGP :


Pour tenir une distance de manière la plus précise possible lors d'une wheel, le SAI deviendra vite votre meilleur ami. Rappelons que le SAI permet de savoir dans quelle direction le TGP regarde, par rapport au nez de l'avion. Finalement on va donc l'utiliser comme on utilise le HSI lors d'une prise d'arc DME.

Mettez le SAI sur la partie 3 / 9 du bore cross pour être certain de tourner a la même distance du centre de la wheel. Si vous tournez en CW (clock wise : dans le sens horlogique), il faut donc mettre le SAI sur la ligne 3 heures du bore cross. (fig 02)

Si l'avion est en retard (distance inférieur à la wheel), on va tourner moins vite pour compenser, et du coup plutot viser les 4 heures sur le SAI. (fig 03)

Si l'avion est en avance (distance supérieur à la wheel), il faudra à l'inverse tourner plus vite, et donc placer le SAI sur les 2 heures. (fig 04)

Prise de notes :



Vous êtes wingman, et il y a du monde qui doit passer par la 9 lines avant vous ? Ne restez pas à rien faire juste en tournant dans la wheel !
Il faut savoir que dans la 9 lines, il y a un nombre de point qui risque de ce répéter d'un avion à l'autre.
Si le target location et le target type est souvent individuel, l'IP, l'attack heading, la position des friendly, ... risquent de rester les mêmes. Donc à chaque fois qu'un avion ce présente, écoutez et remplissez déjà la 9 lines.

SPI et autres points :



Wheel vs Target :



Je conseille de toujours garder le point qui sert a la wheel intact. Ce qui permettra de basculer facilement entre la cible et le centre de la wheel quand la passe est finie.

IP et Egress point :



Il existe plusieurs méthodes :
Vous pouvez utiliser le HSI pour vous situer.
Vous pouvez également utiliser le HSD.
Mais il existe une autre méthode, qui je dois avouer à ma préférence, c'est l'utilisation de OA.
J'utilise le heading et la distance des points d'IP et d'Egress pour les envoyer dans l'avion via les OA (fig 05). L'avantage c'est qu'on peut choisir l'unité (km, nm, ft). Attention toutefois à bien les rentrer pour le waypoint qui gère le target, et non le centre de la wheel.

Après, j'aurais tendance à ne pas utiliser cette méthode isolement. L'OA n’étant pas visible dans le HUD si il n'est pas dans son champ visuel. Du coup je préfère regarder sur le HSD pour savoir dans quelle direction tourner, et ensuite procéder plus finement via le HUD.


0 Comments

115